Pourquoi déscolariser nos enfants?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Ellan le Sam 12 Fév - 20:29

Plus de 30 000 enfants ne suivraient pas leur instruction en classe mais plutôt à la maison.
Les familles préfèreraient ce mode d'enseignement sur lequel ils ont prises à celui de nos écoles.

Pendant que Papa donne des cours de maths, Maman préfère enseigner le français. Mais après une journée de boulot, pas toujours évident de se remettre dans les cahiers de nos bambins!
Et puis, n'est-ce pas déstabilisant pour l'enfant de voir ses parents passer du statut de Papa ou Maman à celui de professeur?

Si vous êtes dans ce cas ou que vous voulez réagir à ce post, n'hésitez pas!
avatar
Ellan
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 33
Localisation : Fort de France (Martinique)

Voir le profil de l'utilisateur http://l-ecole-autrement.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Lyia59 le Lun 28 Fév - 14:44

Je pense que surtout déstabilisant aussi pour la vie sociale de l'enfant...!

Lyia59

Messages : 14
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 31
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Ellan le Lun 28 Fév - 17:26

ben il semblerait que non selon le témoignage de parents qui ont déscolarisé leur enfant. Ils sortent plus, voient du monde et ne stressent plus leur enfant avec des horaires de fou et des résultats parfois décourageants pour l'enfant, sans compter qu'ils l'isolent de la violence des autres enfants (souvent propice à la déscolarisation de l'enfant).
Après je n'en ai jamais rencontré mais bon... un enfant qui subit l'école est-il mieux socialement?

_________________
- 2007 - 2008 : remplaçante TRB
- 2008 - 2009 : PS
- 2009 - 2010 : CP-CM2
- 2010 - 2011 : CM1 Evil or Very Mad
-2011 -2012 : remplaçante ZIL + 1/4 de décharge en CE1  Smile
-2012 -2013 : remplaçante ZIL
Cool
-2013-2016 : En disponiblité EN et donc dispo pour vous! Cool
2014 : Maman d'une petite puce merveilleuse !
avatar
Ellan
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 33
Localisation : Fort de France (Martinique)

Voir le profil de l'utilisateur http://l-ecole-autrement.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Lyia59 le Lun 28 Fév - 19:28

Apprendre à subir les autres apprend quand même la vie pour la suite, heureusement ou malheureusement...

Lyia59

Messages : 14
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 31
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par DavinaSL le Lun 4 Nov - 18:59

Moi j'ai subit l'école, socialement parlant ... je peux dire que JAMAIS je ne laisserai mon propre enfant vivre ça ...
Et surtout ça ne m'à RIEN apporté de positifs contrairement à ce que je lis ... Je ne suis ni plus apte à subir, ni moins ... je suis pas une adulte déséquilibré, mais pas spécialement épanouie ...
En fait, ça m'à juste déclenché des phobie sociale et de l'agoraphobie à l'entrée dans l'age adulte ... Et une peur maladive d'être rejeté (renvoyé, ou autre ...) qui m'à forcé à abandonner régulièrement, et à démissionner au moindre échec ... Bref, NON l'école n'est pas une école de la vie ^^

DavinaSL

Messages : 6
Date d'inscription : 04/11/2013
Age : 27
Localisation : Haute savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Ellan le Lun 4 Nov - 21:04

Je te rejoins dans le fait que subir l'école ne permet pas à l'enfant de s'épanouir.
L'école est effectivement un lieu de rencontre, d'échange et de sociabilisation, mais c'est aussi, en France, l'école de la comparaison, de la compétition et de la peur de l'échec...
L'école devrait être à mon avis un lieu bienveillant où l'enfant grandit à son rythme, qui stimule sa curiosité et où on le pousse à voir plus loin que ce qu'il voit lui et non pas comme la norme le voit grandir et évoluer.
Arrêtons de formater nos enfants ! Nous sommes tous des individus inégaux et différents, l'école devrait enfin en avoir conscience!

_________________
- 2007 - 2008 : remplaçante TRB
- 2008 - 2009 : PS
- 2009 - 2010 : CP-CM2
- 2010 - 2011 : CM1 Evil or Very Mad
-2011 -2012 : remplaçante ZIL + 1/4 de décharge en CE1  Smile
-2012 -2013 : remplaçante ZIL
Cool
-2013-2016 : En disponiblité EN et donc dispo pour vous! Cool
2014 : Maman d'une petite puce merveilleuse !
avatar
Ellan
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 33
Localisation : Fort de France (Martinique)

Voir le profil de l'utilisateur http://l-ecole-autrement.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Je pense à descolariser mon fils.

Message par patricia29 le Lun 16 Mar - 15:53

Bonjour à tous,

je suis nouvelle sur le forum. je viens ici car j'ai besoin de discuter, d'échanger sur l'école depuis que mon fils scolarisé en 6e a été hospitalisé car il ne supporte plus l'école.
Mon fils n'a jamais particulièrement aimé aller à l'école, c'était même pour moi un crève cœur d'entendre ses instituteurs toujours nous dire la même chose. "Votre fils est un élève comme on aimerait les avoirs tous. discret, bosseur, brillant, cultivé, intéressant et très poli, mais il a un problème il ne se fait pas d'ami et ne joue pas avec les autres enfants seulement avec sa petite sœur". Ok mon fils a plein de qualité mais ne se fait pas d'ami. On nous reprochait par contre sa lenteur en écriture". Nous avons essayer pendant des années de le faire rentrer dans le moule. Nous lui disions, tu dois faire un effort pour te rapprocher des autres. Tu dois être plus rapide. etc... Résultat il a été plus rapide en écriture mais avec une écriture devenue illisible et des fautes d'orthographe à chaque mots. Il a mis 3 ans pour réécrire sans fautes. Des cahiers toujours impeccable. Nous alertions pourtant le corps enseignant en leur disant que si notre fils étai lent en écriture c'est qu'il ne voulait pas se tromper et qu'il était très perfectionniste. Cela a aussi pris énormément de temps pour lui faire comprendre qu'il pouvait parfois se tromper. En CM2 son institutrice nous disait qu'avec notre fils elle apprenait de nouvelles choses tous les jours. Puis cette en septembre 2014 notre fils rentre en 6e avec comme appréciation de son institutrice "votre fils réussira bien en 6e s'il s'intègre à un groupe".
Le malaise a commencé avant l'été, mon fils ne voulait pas faire sa rentrée. L'été passe, la rentrée arrive et toujours cette angoisse. Nous nous sommes dit c'est normale, nous avons essayé de le rassurer. Le 2e jour de la rentrée, il se fait taper dessus par des anciens élèves de son école primaire. Cela commençait mal. Nous avons été immédiatement prévenir le directeur. Les choses sont rentrées dans l'ordre. 2 mois passent et là première absence scolaire de 2 jours juste avant les vacances scolaires pour se que l'on a pris pour une gastro. sauf que les vomissements ne finissaient pas. Pendant toutes les vacances il vomissait tous les jours. A la rentrée il pleurait car il ne voulait pas aller à l'école. 1 jour après la rentrée nous sommes obligés de faire hospitaliser notre fils pour des maux de têtes qu'on n'arrivait pas à soigner. résultat problèmes psychologiques. Il est orienté vers un pédopsychiatre. Premier entretien avec le pédopsychiatre, premier diagnostique il faudrait que votre fils passe un test de QI. Ok sauf que depuis novembre séance après séance rien n'avance , mon fils toujours malade d'aller à l'école. Tous les jours il a mal à la tête, n'a pas d'ami, est toujours seul dans la cours de récré. Par contre toujours une moyenne de 18 malgré ses absences répétées. J'informe l'école de ses soucis et à ma grande surprise la CPE du collège nous dit que l'on ferait mieux de le déscolariser car l'école ne peut répondre à ses besoins. OK on y pense mais on se pose beaucoup de questions. Puis Notre fils va quand même à l'école. Et la semaine dernière encore une grosse crise de migraine, impossible à soulager donc nouvelle hospitalisation en pédiatrie. Là on nous dit pas de signes cliniques. mais bon sang pourquoi mon fils va mal, aidez nous! et miracle enfin un RDV programmé avec une psychologue pour envisager des tests projectifs (????) on verra la semaine prochaine. J'interroge le pédiatre sur une déscolarisation de mon fils, il me répond qu'il faut d'abord tout tenter avant de seulement y penser. Oui mais en attendant on gave mon fils de médicaments pour sa t^te et pour qu’il dorme or rien ne marche. Et dans la voiture en rentrant chez nous je décide d'avoir une nouvelle fois une conversation avec mon fils pour savoir vraiment ce qu'il ne va pas à l'école. Et là à ma grande stupeur il me répond qu'il s'ennuie, qu'il a l'impression que les profs les prennent pour des idiots (il me donne l'exemple de la prof d'histoire qui veut leur apprendre où se situe Paris), qu'on ne lui fait pas confiance alors qu'il est délégué de classe et que les programmes ne sont pas assez chargés. Il voudrait faire de la physique , apprendre l'allemand, le grec, le latin et l'espagnol, que les maths c'est trop facile... Alors en plaisantant je lui répond " tu voudrais donc passer ton brevet des collèges l'année prochaine et aller ensuite au Lycée" et là il me répond avec un grand sourire comme je ne lui avais pas vu depuis longtemps "oui c'est exactement cela ". Ok mon fils j'ai compris je lui ai dit.
On en a parlé avec son père et on sait dit que l'on ne pouvait pas laisser l'école le rendre malade. qu'on ne pouvait pas laisser les médecins le bourré de médicaments et le pédopsychiatre essayez de le faire rentrer dans le moules. Qu'on essaye pas de me dire que mon fils est malade parce qu'il a envie d'apprendre, qu'il est malade car il ne supporte plus l'impolitesse, le manque de respect dont est victime le corps professoral, qu'il est malade parce qu'il pense que l'école ne lui fait pas confiance et ne le comprend pas, qu'il est malade car il ne peut pas montrer à l'école qu'il sait beaucoup de chose et qu'il n'y a pas d'échange avec les professeurs comme on peut l'avoir avec l'instituteur, qu'il est malade parce qu'il pense que l'école lui donne des exercices trop simples, qu'il est malade parce que pour lui apprendre et savoir ne s'instruise pas en étant assis 8h00 sur une chaise, qu'il est malade parce qu'il veut poser des questions et qu'il ne peut pas. NON mon fils n'est pas malade, il a seulement envie d'apprendre et cela plus vite et plein de chose.Il a envie d'apprendre différemment et en cela l'école ne répond plus à ses attentes. Alors avant qu'on le rende vraiment malade je pense sérieusement à le déscolariser pour qu'il redevienne l'enfant heureux que je connaissais.
Je crois que dans son cas la déscolarisation est vitale et ce malgré le corps médical et éducatif qui veulent qui rentre dans un moule. Alors moi je dit stop, on pense trop souvent à ceux qui ne veulent pas réussir et on oublie ceux qui veulent apprendre et qu'on veut tirer vers le bas sous prétexte que tout le monde doit être formaté. Le système scolaire va bien pour mes autres enfants qui s'y épanouissent.
Mais il est vrai que là nous entamons le parcours du combattant. Donc pour le bonheur de mon fils je veux le DESCOLARISER.

patricia29

Messages : 2
Date d'inscription : 16/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Ellan le Ven 22 Avr - 12:35

Bonjour et tout d'abord,je suis désolée de ne pas avoir vu votre message plus tôt. Je pense qu'au moment où je vous écris, votre fils est déscolarisé et se sent mieux. C'est un témoignage vraiment émouvant et tellement vrai.
Je crois que le déscolariser était effectivement vital et la meilleure chose à faire. En tant que parent, nous savons ce qui est bon pour notre enfant mais parfois, nous voulons tellement faire comme les autres, nous avons tellement peur du regard des autres que nous n'osons pas.
Dans votre cas, je vous aurais encourager plus tôt à le déscolariser. En effet, le système actuel ne permet pas aux enfants de se surpasser, d'aller au bout de leur soif d'apprendre, car la politique est de faire évoluer tous les enfants au même rythme, en négligeant le rythme propre à chacun. Les enfants sont souvent tirés vers le bas... et beaucoup sont malheureux.
J'espère avoir de bonnes nouvelles prochainement de votre fils. Je vais essayer d'être plus présente pour vous car votre témoignage est précieux et de nombreux parents se retrouveront surement dans votre vécu.

_________________
- 2007 - 2008 : remplaçante TRB
- 2008 - 2009 : PS
- 2009 - 2010 : CP-CM2
- 2010 - 2011 : CM1 Evil or Very Mad
-2011 -2012 : remplaçante ZIL + 1/4 de décharge en CE1  Smile
-2012 -2013 : remplaçante ZIL
Cool
-2013-2016 : En disponiblité EN et donc dispo pour vous! Cool
2014 : Maman d'une petite puce merveilleuse !
avatar
Ellan
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 33
Localisation : Fort de France (Martinique)

Voir le profil de l'utilisateur http://l-ecole-autrement.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi déscolariser nos enfants?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum